ElpeckeudeSomme
Annud'ElpeckeudeSomme
Suite a des soucis Medicaux, je ne pourrais pratiquer ma passion, donc ce site, pour l'Année 2015 Mis à jour le 10/03/16
 
Acceuil A Propos NewsLetter !!! Recherche Annuaire Partenaires Webmasters Contact Mise à Jour

 
 
D�partement
La Somme
La F�d�ration
Les Concours
La M�t�o
Les Mar�es
 
La P�che
La R�glementation
Réglement 2014
Le Mat�riel
La HightPeck
Les Poissons
Les Amorces
Les App�ts
 
Mon Univers
Mon Mat�riels
Mes Techniques
Mes Lieux
Mon Carnet de Bord
Mes Lives
Mes Records
 
Votre Univers
Gites et Locations
Vos Records
 
Divers
Faune & Flore
Bricolage
Humour
Cuisine
Lexique
Liens
 
Livre d"Or
 
Depuis le 23/09/05
 
 
 
 
Optimisé 1024x768
Haut-Débit 2 Mo
 
PageRank Actuel

Les Poissons

 
 
Le Silure (Silurus glanis)

DESCRIPTION
Ce gros carnassier d'eau douce est vraiment très facile à identifier. Il ressemble en effet à un énorme poisson-chat. Pourtant, le poisson-chat appartient à la famille des ictaluridés qui n'a rien en commun avec celle des siluridés. Le silure est un poisson qui impressionne par sa morphologie et dont l'aspect général provoque tout à la fois frayeur et curiosité. C'est pourtant un carnassier qui mérite le respect, car c'est le plus gros poisson qu'un pêcheur puisse rêver de prendre à la ligne. Son corps serpentiforme est dépourvu d'écailles et recouvert d'un mucus abondant. La nageoire anale est très longue et rejoint presque la nageoire caudale très épaisse. Le dos et les flancs sont noirs ou brun marbrés de plaques jaunes. Le silure se reconnaît surtout à sa tête massive et aplatie dotée d'une gueule largement fendue. Ses mâchoires puissantes sont dotées de dents minuscules et râpeuse. La mâchoire supérieur est pourvue de deux longs barbillons, alors que quatre autres, plus courts, sont situés sous la mâchoire inférieur. Ces appendices sont d'une importance capitale pour le silure, puisqu'ils lui servent d'organes chimio-sensoriels lui permettant de se renseigner sur son entourage. Si le silure possède deux yeux minuscules en arrière des barbillons de la mâchoire supérieure, sa vue est faible et il est atteint de myopie. En revanches, son système auditif est particulièrement développé et capable de détecter les plus infimes vibrations.

BIOLOGIE
La maturité sexuelle du silure est atteinte vers l'âge de 4-5 ans. La reproduction a lieu vers le mois de juin lorsque la température de l'eau est de 20°C. La femelle pond 20 000 à 30 000 œufs dans un nid grossier confectionné avec des plantes aquatiques, que le mâle protège durant la période d'incubation. Les œufs éclosent au bout de 3 à 10 jours suivant la température de l'eau. Les jaunes se dispersent alors et se cachent dans la végétation aquatique.

ORIGINE ET DISTRIBUTION
Originaire d'Europe central, le silure a désormais colonisé une partie de l'Europe. Il a fait ses premières apparitions en France à la fin des années 1970 avec des prises de plus en plus nombreuses au début des années 1980. Ce poisson aime les rivières lentes et profondes, riches en végétation, mais aussi les fleuves et les grands lacs de barrage. Les silures jeunes se nourrissent de petits invertébrés. A l'âge adulte, ce gros poisson a un régime très varié. Vers, mollusques et crustacés peuvent constituer une partie de sa nourriture. Toutefois, ce grand prédateur apprécie aussi les poissons blancs, notamment la brème, les reptiles, les amphibiens et même les mammifères aquatiques (ragondins, rats d'eau...) et les oiseaux (notamment poules d'eau et canards), car il se nourrit pas uniquement sur le fond. Bien que son activité soit surtout nocturne, ce carnassier chasse également en pleine journée. Doté d'un caractère solitaire, le silure évolue cependant, semble-t-il, par bancs de plusieurs individus, et ce de façon très hiérarchisée, les plus gros prenant le pas sur ceux de taille modeste.

PÊCHE
Le silure, poisson de sport par excellence, fait aussi l'objet d'une polémique qui divise les pêcheurs. On lui reproche la disparition du sandre et l'élimination de poissons blancs, telles les brèmes, dans certaines rivières et fleuves. Ces reproches sont pour l'heure loin d'être fondés et il semble que le silure, qui passionne de plus en plus de pratiquants, puisse parfaitement cohabiter avec les autres espèces sans leur nuire.

 
 
 
 
 
Ousurfer.com      Hit Parade      canalpeche              referencement
 

- @Copyright 2005-2016 - tous droits réservés -Version 4.4 (Janvier 2009)
design with Expression Web
4