ElpeckeudeSomme
Annud'ElpeckeudeSomme
Suite a des soucis Medicaux, je ne pourrais pratiquer ma passion, donc ce site, pour l'Année 2015 Mis à jour le 10/03/16
 
Acceuil A Propos NewsLetter !!! Recherche Annuaire Partenaires Webmasters Contact Mise à Jour

 
 
D�partement
La Somme
La F�d�ration
Les Concours
La M�t�o
Les Mar�es
 
La P�che
La R�glementation
Réglement 2014
Le Mat�riel
La HightPeck
Les Poissons
Les Amorces
Les App�ts
 
Mon Univers
Mon Mat�riels
Mes Techniques
Mes Lieux
Mon Carnet de Bord
Mes Lives
Mes Records
 
Votre Univers
Gites et Locations
Vos Records
 
Divers
Faune & Flore
Bricolage
Humour
Cuisine
Lexique
Liens
 
Livre d"Or
 
Depuis le 23/09/05
 
 
 
 
Optimisé 1024x768
Haut-Débit 2 Mo
 
PageRank Actuel

Les Poissons

 
 
Le Poisson-chat (Ictalarus melas)

DESCRIPTION
Le poisson-chat ne fait pas partie des poissons classés dans l'ordre des cyprinidés(Lex) , mais dans celui des carnassiers. Toutefois les techniques pour le capturer sont celles destinés aux poissons blancs. Importé des États-Unis vers 1885, le poisson-chat est un nuisible peu apprécié de la majorité des pêcheurs. Son aspect est caractéristique : une peau nue et visqueuse, un dos noir violacé ou vert foncé, des flancs à reflets cuivrés. Son ventre est blanc ou jaune, ses nageoires ventrales placées en arrière des nageoires pectorales sont munies d'un aiguillon piquant et il possède deux nageoires dorsales. Une première munie d'un fort aiguillon acéré et l'autre plus petite et adipeuse comme chez tous les poissons de l'ordre des salmonidés(Lex) . La tête est impressionnante et aplatie avec une grande bouche sur la lèvre supérieur et en dessous quatre autre plus petites.

BIOLOGIE
Le poisson-chat est prolifique et se reproduit de mai à juin. Sa reproduction est l'objet d'un cérémonial peu banal, la femelle fabrique un nid en eau peu profonde, dans lequel elle pond entre 4000 et 5000 oeufs. Pendant la période d'incubation, les parents montent la garde à proximité et éloignent sans état d'âme les éventuels intrus. Les juvéniles s'agglomèrent ensuite pour former une sorte de boule regroupant des centaines d'individus. Ces boules de poisson-chat se déplacent et sont facilement repérables à l'œil nu.

ORIGINE ET DISTRIBUTION
Le poisson-chat colonise à la fois les eaux closes et courantes, au point de devenir un véritable fléau. Il supporte en effet les eaux pauvres en oxygène et aime le chaleur. Il n'y a guère que par grand froid qu'il ralentit son activité. Il se nourrit de larves, de petits crustacés, de zooplancton, de larves de diptères(Lex) et d'alevins. D'un naturel vorace, il s'attaque à tous les appâts aussi bien près du fond qu'entre deux eaux. Malgré sa boulimie légendaire, le chat peut cependant s'avérer capricieux.

PÊCHE
Les associations de pêche tentent de l'éradiquer soit par prélèvement des boules de juvéniles soit par piégeage ou destruction lors des vidanges de plans d'eau. Bien que le poisson-chat soit un nuisible et un dangereux prédateur, sa pêche est intéressante et très technique. Certains grands champions de pêche au coup ont fait de cette pêche leur spécialité en poussant très loin les recherches sur ce poisson mal-aimé.

 
 
 
 
 
Ousurfer.com      Hit Parade      canalpeche              referencement
 

- @Copyright 2005-2016 - tous droits réservés -Version 4.4 (Janvier 2009)
design with Expression Web
4